Christophe Hannequin nous parle d’OKAVEO

Retour d’expérience

Interview de Christophe Hannequin par Crop and co pour Okaveo

Fabrice Ménelot, fondateur de Crop and co et d’OKAVEO, à interviewer Christophe Hannequin responsable achats à la Métropole de Aix Marseille Provence.

Christophe Hannequin à un parcours tout à fait atypique et au travers de ce témoignage nous explique un peu son parcours et nous donne sa vision d’OKAVEO au sein de ses équipes achats ainsi que les avantages de notre solution digitale.

Vous avez rejoint la Métropole de Aix Marseille Provence en 2010 et que faisiez-vous auparavant ?

Je viens du ministère de la défense qu’on appelle aujourd’hui ministère des armées j’étais animateur d’un segment d’achat de la délégation générale pour l’armement.

Pourquoi les achats Christophe ?

En fait ça s’est vraiment fait un pas par hasard mais je dirais que c’est un peu une bifurcation puisque à l’époque au début lorsque j’ai été embauché par le ministère de la défense je travaillais plus tôt je crois que ça s’appeler ingénieurs de marque. On ne distinguait pas à l’époque les fonctions spécificateur et les fonctions achats et cela a duré jusque un peu plus que le milieu des années 90.

Le ministère de la défense a été l’un des premiers ministères à subir des coupes budgétaires et donc ça a été aussi l’un des premiers à s’intéresser au développement d’une approche économique de ces achats.

Par conséquent, on est passé d’une relation et qui était plus partenarial avec les fournisseurs classiques de l’armement en France à une approche plus clients fournisseurs.

De ce fait, en 1998 a été créé un premier collège d’une vingtaine d’acheteurs dont j’ai fait partie parce que la fonction m’intéressait mais ce n’était pas vraiment préméditait.

Quel bilan aujourd’hui tirez-vous de l’utilisation delà de la plateforme par rapport à vos par rapport à vos besoins ?

Aujourd’hui, on a abouti à un produit qui correspond très bien à nos attentes.

Il y a encore quelques fonctionnalités à développer mais je dirais que de façon générale, on est satisfait de la façon dont ça s’est passé avec vos équipes. Puisque, je pense que ce n’est pas si courant. On peut vraiment dire qu’on a une démarche partenariale et une écoute. On a été vraiment dans une démarche itérative qui aboutit un produit, un outil qui s’adapte à nos besoins et non pas l’inverse.

Merci Christophe pour terminer avant de vous remercier encore du temps que vous nous avez consacré. Comment décririez-vous OKAVEO et les bénéfices que peuvent en en tirer ses clients dans le cadre du pilotage et management de l’organisation achats ?

Les équipes sont globalement très satisfaite du produit. Il contraste avec ce qu’on utilisait avant. C’est un outil qui est simple d’utilisation dont l’ergonomie a vraiment été pensé en fonction des fonctionnalités. Par conséquent, on n’a pas trois clics à faire, on va directement à l’essentiel donc ça, c’est très apprécié des équipes. En effet, elles perdent beaucoup moins de temps qu’avant en termes de fonctionnalités.

On l’a utilisé pour la première fois cette année pour la programmation 2020. Alors, pas sur la totalité des fonctions puisque cette année on a encore des directions qui nous envoient leurs besoins sur des fichiers Excel. L’année prochaine on a pour objectif que ces directions puissent saisir directement leur besoin dans l’outil. Cela permettra qu’on les retraite et qu’on les cartographie. On pourra, également repérer les mutualisations et les synergies qui sont envisageables.

Je vous remercie pour cet échange et puis bonne route et bonne suite à l’équipe achats et à la métropole et puis écoutez et à très bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *